Skip links

Tout savoir sur le contrat Madelin

le contrat madelin

Le contrat Madelin, qu’est-ce que c’est ?

Créés en 1994, le contrat Madelin est réservé aux travailleurs non salariés : commerçants, artisans, professions libérales, travailleurs agricoles… Comme le PERP, ils vous permettent d’épargner pour vous constituer un complément de retraite et de bénéficier d’avantages fiscaux.

Les contrats de retraite Madelin sont donc réservés aux indépendants (et à leur conjoint s’il travaille avec eux) qui sont encore en activité et qui veulent préparer leur retraite.

Vous alimentez l’enveloppe de votre contrat Madelin qui sera utilisée lors de votre départ à la retraite. Contrairement aux PERP, les contrats Madelin doivent être alimentés régulièrement, en fréquence (au moins 1 fois par an) et en montant. Le montant minimum annuel est défini lors de l’ouverture du contrat.

Vous percevrez une rente viagère qui viendra compléter votre retraite. Le montant de la rente est défini par la société auprès de laquelle vous ouvrez votre contrat.

Il existe différents contrats Madelin

Avec un contrat Madelin mono-support, l’intégralité de vos versements est placée sur un fonds euro sécurisé. Aucun risque de perte mais les rendements seront tout juste corrects, voire faibles.

L’argent que vous versez sur un contrat Madelin multi-support sera investi sur plusieurs supports : des fonds en euros sécurisés mais également des unités de compte.

Ces supports financiers sont plus risqués mais offrent des perspectives de rentabilité plus importantes. Le mieux est d’investir sur plusieurs fonds pour répartir vos risques.

Les cotisations que vous versez sur un contrat Madelin en points seront transformées en points retraite. Lorsque vous partirez à la retraite, vos points seront transformés en rente dont le montant dépendra de la valeur du point retraite au moment du départ.

Les avantages du contrat Madelin

Vous constituez un complément de revenu pour votre retraite. L’épargne placée sur votre contrat est bloquée jusqu’à votre retraite. Il est possible de la débloquer mais sous certaines conditions.

Vous bénéficez d’une réduction d’impôt importante. Les sommes versées sur votre contrat Madelin sont en partie déductibles de votre impôt sur le revenu. En 2018, le plafond de déduction est fixé à 73 504 euros. Un versement de 1000 euros génère une économie d’impôts de 410 euros si vous êtes taxé à 41 %, mais seulement de 140 euros si vous êtes imposé à 14 %. L’avantage fiscal est donc particulièrement intéressant pour les personnes fortement imposées.

Débloquer son contrat Madelin avant sa retraite

Vous pouvez débloquer votre contrat Madelin avant votre retraite dans les cas suivants :

  • Expiration des droits aux allocations chômage ;
  • Surendettement ;
  • Décès du conjoint ou du partenaire de PACS ;
  • Cessation d’activité non salariée suite à une liquidation judiciaire ;
  • Invalidité à 80 % ;
  • Absence de contrat de travail ou de mandat social depuis au moins 2 ans

Quelle fiscalité pour le contrat Madelin ?

En phase d’épargne, vous pouvez déduire une partie des sommes versées sur votre contrat Madelin. En 2018, le plafond de déduction est fixé à 73 504 euros.

Lorsque vous partez à la retraite, les rentes que vous percevez sont soumises à l’impôt sur le revenu après un abattement de 10 %.

La rente est également assujettie aux prélèvements sociaux de 9,1 %.

En cas de décès, la rente de réversion est exonérée de droit de succession pour les bénéficiaires. Elle reste toutefois imposable à l’impôt sur le revenu et soumise aux prélèvements sociaux.